Alors que la 25° heure sonne, le Japon se fige totalement, sans que le reste du monde ne s'en aperçoive. Seuls quelques personnes et créatures magiques en réchappent.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suis-je seul ? [Yuizaki]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akeno Hiname

avatar

Sexe : Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 44
Date de naissance : 02/06/1995
Age : 23

Feuille de personnage
Âge:
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Dim 27 Juin - 16:06

*Aujourd'hui, ma vie a basculée dans le néant... Le néant de l'incertitude... Être seul ne m'a jamais vraiment dérangé mais... d'être réellement seul comme aujourd'hui... Le monde est mort...*

C'est sur ces mots sombres qu'Akeno marchait à la recherche de "survivants". Rien ne bougeait. Le vent semblait lui aussi s'être arrêté... Un théologien pourrait sans doute considérer cela comme la fin du monde. Un anarchiste, comme la résolution de toute ses idéologies. Mais Akeno souffrait de cette situation. Tout ce qu'il savait était définitivement incohérent avec ce mystère. Il marchait au travers de la ville depuis maintenant... quoi ? Trente minutes ? Une heure ? Impossible de déterminer quoi que ce soit... En était-il de même pour le reste du monde ? Il entendait la voix d'Aldeas à l'intérieur de son crâne, il lui donnait des ordres, lui disant où aller, de se méfier. Le jeune homme ne l'écoutait plus, il l'ignorait désormais. Même s'il était échu à cet homme, rien ne semblait pouvoir l'empêcher de ne plus entendre de sa voix que de simples murmures, à peine plus que des chuchotements.

Qu'était finalement la vie devant l'évènement présent ? Rien que de la faiblesse. Rien que de la passivité. Mais ce n'était pas ici la mort qui agissait, c'était autre chose... Son "gardien" avait prétendu une influence de la magie... Mais pouvait-on croire une telle chose ? Non, bien sur que non... La magie n'est que fiction, enfin était, depuis ce jour, tout ce qui paraissait être impossible était remis en cause... Et lui qu'était-il ? Un simple homme de 17 ans contre des choses qui dépassaient totalement son appréhension de la réalité... Mais n'était-ce pas pour cela qu'il était là ? Pour cela, qu'il était sorti ? Il lui fallait trouver quelqu'un. Quelqu'un qui pourrait l'aider dans ce cauchemar qu'était plus que jamais la réalité. Mais, à l'idée d'en même temps ramener tout le mal contenu dans l'humanité vers lui, Akeno en était malade, son cœur en tremblait, durant toute son adolescence, il avait choisit d'éviter l'humanité tout en sachant qu'il en faisait partit, mais aujourd'hui, voila qu'il avait besoin de ce qu'il s'était dispensé...

Rien n'était jamais simple...

Sa condition actuelle, ne faisait aucun doute sur son origine, grâce ou à cause d'Aldeas, il avait réchappé à ce... cette... maladie inexplicable... Mais comment être sûr que ce fut de son fait... Et si, comme il l'avait toujours rêvé, il était différent... ? Une violente douleur au tibia le tira de ses pensées: l'étudiant venait de heurter de la jambe une borne d'incendie. Aucune douleur n'est agréable, mais sur l'os couvert de nerfs, c'était réellement douloureux. Frottant son mollet de sa main, il s'arrêta et se pencha. Aucun doute possible, il était bien éveillé, et bien vivant...

Un craquement se fit entendre. Qu'est ce que c'était ? Akeno se dirigea prudemment et lentement vers l'origine de ce bruit malgré les avertissements soudainement plus fort du prisonnier de son corps. Ce bruit était-il réel ? C'est plein d'espoir qu'il tourna au coin de la rue en direction de ce qu'il croyait avoir entendu...

[ça te convient ? Je peux modifier si besoin]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yuizaki

avatar

Sexe : Féminin Gémeaux Chien
Messages : 80
Date de naissance : 16/06/1994
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs: élément naturel/soin

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Dim 27 Juin - 23:31

Yuizaki était enfin arrivé à Ôsaka. Elle avait garer la moto devant un hôtel et parcourait maintenant la ville à pied recherchant ce qui l'avait attiré.
La jeune fille venait d'arriver devant une boulangerie, et elle devait bien l'avouer elle mourait de faim! Elle s'approcha de la porte et sorti son pistolet au cas ou. l'apprenti sorcière, après avoir vérifier l'intérieur de la pièce, y pénétra et salivait déjà devant les pains aux chocolat, croissant, ect.... Yuizaki pris un sac plastique, attrapa quelque croissant et pains au chocolat, déposa des sous et sorti de la boulangerie.
Elle venait d'attaquer son deuxième croissant quand elle sentit une présence. Non en faite il y avait deux présence mais l'une était comme caché....Une personne possédé? Il y avait plusieurs cas de possession et Yuizaki en avait vu plus d'un. Elle se colla contre un mur et détacha son révolvers de sa cuisse. Elle attacha le sac de viennoiserie au même endroit que son sabre pour faire en sorte qu'il ne la gène pas si un combat avait lui.
Elle respira un grand coup, même sans pouvoir elle était capable de battre plusieurs personne à la fois.
Yuizaki entendait maintenant les pas de la personne se rapprochait, c'était surement un garçon vu la façon dont ses pas résonné.
Il allait bientôt arrivé à sa hauteur, elle chargea la pistolet. Six balles, et il lui restait encore quatre autres chargeurs dans sa manche.
Le garçon était maintenant à son niveau, dans même pas une seconde, le temps de réagir, il l'a verrait. Elle se glissa alors dans son dos, lui mis le pistolet dans le dos et lui attrapa le cou avec son bras.
Le jeune homme surpris voulut tourné la tête mais Yuizaki l'en empêcha.

"- Ne bouge surtout pas ou j'appuie sur la détente. Dis moi ton nom et ce que tu fais ici."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akeno Hiname

avatar

Sexe : Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 44
Date de naissance : 02/06/1995
Age : 23

Feuille de personnage
Âge:
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Mar 29 Juin - 10:38

Une jeune femme bondit soudain derrière lui et lui attrapa le cou avec le bras. Akeno sentit dans son dos la présence d'un revolver.

"- Ne bouge surtout pas ou j'appuie sur la
détente. Dis moi ton nom et ce que tu fais ici."


Sous la tension éprouvée, il entendit de nouveau la voix d'Aldeas: *Retourne toi lentement vers elle, tu ne risques rien, il lui faudra au moins une demi-seconde pour réagir, c'est plus qu'il ne m'en faudrait pour esquiver.* L'étudiant décida de faire confiance à son gardien. Mais cette femme... pourquoi le menaçait-elle ? Il n'y avait aucune raison de menacer quelqu'un comme lui. Son intuition lui souffla que la présence d'Aldeas n'était pas étrangère à cette menace. D'une façon ou d'une autre, il avait attiré le danger sur lui. Et si c'était volontaire ? Pour le prévenir des dangers qu'il aurait à subir... Akeno se retourna lentement dans l'effroi d'être tué. La jeune femme portait des cheveux sombres attachés et un bandeau sur l'œil, une veste de cuir à la manière des motards reposait sur ses épaules. Elle était de dix bon centimètres plus petite que le jeune homme. Jetant un coup d'œil discret, il repéra la forme caractéristiques d'un sabre qui dépassait légèrement de ses vêtements.
Il opta pour une stratégie osée, au lieu de répondre, il poserait lui-même des questions:

"- J'ai cru que je ne vous trouverai jamais. Mais à vrai dire ce n'était pas forcément vous que je cherchais... Qui dois-je donc remercier pour m'avoir trouvé ? Pourriez-vous me lâcher ?" Akeno se retrouvait actuellement avec le bras de la jeune fille contre sa nuque, ce qui ne lui déplaisait pas réellement, mais les convenances valaient encore d'être préservées.

Son discours visait précisément à semer la confusion dans l'esprit de son agresseur. Même si cela était risqué, il sentait Aldeas, dissimulé au plus profond de son âme prêt à bondir... Selon lui, il ne lui faudrait même pas une seconde pour agir. L'étudiant scruta la jeune femme de nouveau, elle était plutôt belle. De là où il se trouvait, Akeno sentait un parfum naturel sans artifices dont il n'avait aucun doute sur la provenance. La curiosité le brûlait. Que cachait-elle sous cet air dur, alors que tout en elle ne respirait que de la douceur refoulée ? Au vu de son apparence, elle devait avoir beaucoup de choses à cacher, ce sabre, ce revolver, ce bandeau sur l'œil...

*J'espère que je ne me trompe pas sur son intention...* soupira-t-il doucement pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yuizaki

avatar

Sexe : Féminin Gémeaux Chien
Messages : 80
Date de naissance : 16/06/1994
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs: élément naturel/soin

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Mer 30 Juin - 18:04

Yuizaki sentit une deuxième présence juste après avoir posé sa question. Elle ne bougea pas pour autant, même si celui qu'elle tenait n'était pas dangereux, une autre présence bien plus effrayante était présente.


"- J'ai cru que je ne vous trouverai jamais. Mais à vrai dire ce n'était pas forcément vous que je cherchais... Qui dois-je donc remercier pour m'avoir trouvé ? Pourriez-vous me lâcher ?"



La jeune fille fut surprise pas la demande du jeune homme. Il était du genre direct! Elle réfléchit un certain temps, pesant le pour et le contre. Bah de toute manière elle ne pourrait pas rester longtemps dans cette position! Elle était quasiment sur la pointe des pied. Elle se décida enfin à ranger son révolver et le lâcher.
Il se tourna pour ce retrouvait en face d'elle. La magicienne se mit à la scruter à la recherche d'arme potentiellement cacher sous ses habits. La première chose qu'elle vu du jeune homme était ses yeux de couleurs turquoise. Il n'y avait aucune peur, il était calme est attendait certainement qu'elle se décide à parler.
Yuizaki était encore à la recherche d'arme quand elle entendit un bruit venant de l'estomac de l'adolescent. Il rougit un peu de honte, la jeune fille ne put s'empêcher de rire et s'assit par terre. Elle détacha le sac de viennoiserie de son dos et tendit un pain au chocolat au jeune garçon avec un grand sourire.

"- Ne fait pas ton timide est assis toi! Je suis désolé de t'avoir agressé mais je n'arrivais pas à savoir si tu était dangereux ou non!" Lui dit elle continuant toujours à sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akeno Hiname

avatar

Sexe : Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 44
Date de naissance : 02/06/1995
Age : 23

Feuille de personnage
Âge:
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Mer 30 Juin - 20:36

[évite de me faire agir sans mon accord s'il te plait ]

Un bruit provenant de son ventre interrompit Akeno, encore une fois plongé dans ses rêveries. C'était terriblement gênant pour sa crédibilité mais cela détendrait surement l'atmosphère.

"- Ne fais pas ton timide et assis toi! Je suis désolé de t'avoir agressé mais je n'arrivais pas à savoir si tu étais dangereux ou non!"

Elle lui sourit et lui tendit un pain au chocolat. La jeune femme le scrutait, cela se voyait dans son acuité à suivre les plis de ses vêtements. En lui, Aldeas sourit; l'arme, c'était lui et il était parfaitement prêt à agir, quoi qu'il puisse arriver. Akeno mangea rapidement sa pâtisserie sans pour autant y prendre un quelconque plaisir. Il regardait la jeune femme, cette personne en qui il n'arrivait pas à avoir confiance. Il repensa à ses mots :

"-L'endroit ne me semble pas confortable, dit-il dans un franc sourire. Au fait, je ne me suis pas présenté, je me nomme Akeno, Akeno Hiname, mais Akeno sera très bien."

Que penser désormais... Elle allait surement se présenter elle aussi, mais après ? Qu'allait-il se passer ? Elle finirait par passer son chemin, découragée par sa faible capacité à socialiser... Non ! Il ne fallait pas que ça se passe comme cela. Elle semblait être actuellement la seule personne de "réveillée" dans toute la ville ! Alors, que faire ? Une plaisanterie sur la situation précédente ? Un débat sur la situation actuelle ? Non, cela sonnait mal... Pourquoi était-ce si difficile de trouver les mots ? Pourquoi la langue orale était-elle plus dure que la langue écrite ? Mais peut être était-ce la même chose pour tout le monde ? Peut être...

Il lui fallait être sûr, sûr de pouvoir compter sur elle. Akeno prit les mains de la jeune femme dans les siennes, très doucement, comme s'il tenait de la porcelaine fragile. Il commença difficilement :

" - Je ..."

Trop tard pour faire demi-tour, il lui fallait parler. L'étudiant repartit sur la voie de la plaisanterie, sa conviction s'effilochant à chaque fois qu'il croisait les yeux de sa bienfaitrice.

" - J'ai... confiance en toi. Tout à l'heure... dans tes bras... j'ai vu la douceur, la bonté, celle qui transparait encore dans chacun de tes gestes... C'est pour cela que je m'en remets à toi, acceptes-tu que je t'offre mon amitié ?"

Décidément, cela ne sonnait pas comme une phrase d'aujourd'hui... A ce moment, Akeno voulut être devant une feuille racontant une histoire. La liberté de l'imagination supplantait réellement tout ce qu'il connaissait déjà. Dans son texte, il aurait pu se rendre plus audacieux, faire disparaître ses faux-semblants, ses problèmes de conscience. Le jeune homme aurait pu décider d'offrir, non pas son amitié, mais son cœur tout entier, son amour... *C'est pour cela que je m'en remets à toi, acceptes-tu que je te confie mon cœur, mon amour si tu le désires* Voila ce qu'il aurait du dire, s'il n'était pas si timide, si "coincé"... Mais celui qui dirait ça ne serait pas lui, ça ne serait qu'une projection idéale de lui-même. Pourtant... connaître l'amour l'obsédait. L'amour passion. Celui pour lequel on renoncerait à tout, même à la vie si dans la mort on pouvait le connaître... L'amour en lequel on peut croire aveuglément, en oubliant tout le reste.

Chimères fantomatiques... On ne semblait trouver cela que dans les fictions, là où les amants se retrouvent dans des champs de fleurs, sans personne pour les déranger, un coucher de soleil édulcoré en arrière-plan, où la nature elle-même célèbre la passion de ces deux personnages. Quels chanceux... Mais si sa réticence à parler était de l'amour ? Mais oui, de l'amour pour le monde entier, sans pouvoir le crier de peur qu'il ne soit pas partagé. L'Homme vit avec l'Homme mais n'aime plus l'Homme. Le cas de conscience de plus de 6 milliards de personne, sans qu'aucun psychologue ne soit là pour guérir l'humanité...

Une seule certitude était valable : Il était amoureux. Mais de qui, ou de quoi ? Telle était la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yuizaki

avatar

Sexe : Féminin Gémeaux Chien
Messages : 80
Date de naissance : 16/06/1994
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs: élément naturel/soin

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Mer 30 Juin - 21:21

Le jeune homme, mangea le pain au chocolat rapidement. Yuizaki elle ne mangeait plus. Elle réfléchissait à se qu'elle allait faire après l'avoir quitté. Mais était-ce une bonne chose de le laisser seul? Remarque elle ne pourrait pas vraiment le défendre si il venait avec elle! Après tout, même si elle arrivait à marcher et a se battre à peu prés normalement, elle ne pouvait toujours pas utiliser ses pouvoirs magique!
Elle fut interrompu dans sa réflexion par l'adolescent qui commença à parler.


"-L'endroit ne me semble pas confortable, dit-il dans un franc sourire. Au fait, je ne me suis pas présenté, je me nomme Akeno, Akeno Hiname, mais Akeno sera très bien."


Yuizaki allait se présenter mais Akeno saisit délicatement ses mains, elle fut surprise par ce geste, d'autant qu'ils venaient à peine de se rencontrer! Elle le regarda avec une certaine méfiance. Il voulait peut être lui bloquer les mains pour empêcher la jeune fille d'utiliser une de ses armes. Mais le jeune homme ne serrait pas du tout ses mains, si elle avait voulu les retirer elle aurait très bien pu!

" - Je ..."


Yuizaki attendais la suite, elle avait décidé de le laisser finir, retirer ses mains des siennes pouvait mettre fin à la discussion qu'il essayait de commencer.

" - J'ai... confiance en toi. Tout à l'heure... dans tes bras... j'ai vu la douceur, la bonté, celle qui transparait encore dans chacun de tes gestes... C'est pour cela que je m'en remets à toi, acceptes-tu que je t'offre mon amitié ?"


Yuizaki hésita sur le moment failli lui mettre une gifle pour la plaisanterie, mais derrière celle-ci se cachait une autre émotion. De la détresse peu être? Elle n'en était pas sur, mais en réfléchissant c'était possible! Car après tout ce jeune homme n'avait pas eu la même chance qu'elle qui avait était avec quelqu'un au moment ou le temps s'était arrêté! Il avait du paniquer en étant le seul capable de bouger encore! La jeune magicienne eu envie de le prendre dans ses bras pour le rassurer mais elle s'abstint.

"- J'accepte volontiers, mais moi même je ne suis pas sur de m'a direction pour le moment. Je suis venu ici sur une sorte d'intuition. Je suis parti assez précipitamment de Tokyo en y laissant une jeune vampire."


Yuizaki le regarda dans les yeux avec un grand sourire.

"- Si ça se trouve c'est le destin qui nous as fait nous rencontré!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akeno Hiname

avatar

Sexe : Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 44
Date de naissance : 02/06/1995
Age : 23

Feuille de personnage
Âge:
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Jeu 1 Juil - 10:18

"- J'accepte volontiers, mais moi même je ne suis pas sûre de ma direction pour le moment. Je suis venu ici sur une sorte d'intuition. Je suis partie assez précipitamment de Tokyo en y laissant une jeune vampire."

"- Si ça se trouve c'est le destin qui nous a fait nous rencontrer!"

Un sourire de sa part suffit à éclairer la nuit qui semblait éternelle depuis cette heure funeste... Aldeas voulait intervenir. Le mot "vampire" l'avait rendu plus méfiant que jamais. Il fallait impérativement se méfier des vampires, cet odieux mélange d'homme et de démon prédateur. Un monstre qui ne vivait que pour la faim. Il leur fallait du sang. C'était plutôt le fait qu'ils s'en prennent à des innocents qui était dérangeant. Le sang était aussi une des caractéristiques des champs de bataille. Pour avoir lavé dans le sang de nombreux affronts, Aldeas n'en était pas à être effrayé par le sang. Mais... celui qui coulait des blessures était différent. Sa vue rendait plus ivre que n'importe quel alcool. Que ce soit son propre sang était au contraire galvanisant. Le boire était en revanche, inacceptable.

Même si Akeno partageait sa méfiance au sujet des vampires, ce fut plus Aldeas qui prit la parole, d'une voix d'un ton plus grave que la voix de l'étudiant.

" - Tu connais des vampires ?! Alors il y en a vraiment ? Qui es-tu donc dans ce cas, pour connaître ce genre de créature ?"

Le jeune homme se mordit la lèvre inférieure. L'amitié qu'il venait de sceller était déjà menacé. Mais... un vampire... Leur morsure était contagieuse disait-on. Comment savoir si elle n'en était pas une ? Ou même pire ... qui accepterait de devenir le proche d'un vampire... *Sorcière, son air sent la magie à plein nez. Je ne sais pas son niveau mais, je peux t'assurer que c'en est une* Cela répondait bien à sa question mais Aldeas voulait avoir une preuve supplémentaire et il testait ainsi le lien créé entre les deux jeunes gens. Si elle n'était pas sincère, elle trouverait une explication déviante...

Le gardien semblait avoir eu des antécédents avec les vampires. Il le visualisa mentalement avant de remarquer quelque chose qu'il n'avait jamais vu auparavant. A son cou pendait un croc. Et des cicatrices légèrement perceptibles luisait sur sa jugulaire. Akeno fit le lien entre ce croc et ces marques. Il devait s'agir d'une blessure qu'il avait reçu d'un vampire, et ce croc devait lui servir de trophée. A l'affut, le jeune étudiant se détourna de ses pensées pour surveiller la jeune femme.

[PS: pas terrible mais j'avais pas trop d'inspiration, essaie de faire plus de lignes la prochaine fois parce qu'il n'y a pas beaucoup de matière... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yuizaki

avatar

Sexe : Féminin Gémeaux Chien
Messages : 80
Date de naissance : 16/06/1994
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs: élément naturel/soin

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Jeu 1 Juil - 12:59

" - Tu connais des vampires ?! Alors il y en a vraiment ? Qui es-tu donc dans ce cas, pour connaître ce genre de créature ?"


Yuizaki le regarda dans les yeux. La voix d'Akeno était différente! Plus grave qu'habituellement. La magicienne n'avait pas était le moins du monde perturbé pas la question, elle l'avait même presque oublié. La jeune femme était complétement perdu dans ses pensée, en train de réfléchir à ces deux personnes dans un corps....
Akeno était possédé, ça ne faisait aucun doute. Mais qui le possédé était une question bien plus importante! Pour seule information elle savait que s'était un homme. Elle avait beau réfléchir mais elle ne trouvait pas de réponse, les indices était trop mince! Elle fut coupé dans ses réflexion par le regard du possédé. Avait-elle oublié quelque chose?
Ah oui la question au sujet des vampires! Elle réfléchit rapidement, bah il n'y avait rien à cacher après tout! Si elle voulait obtenir sa confiance il fallait être sincère.

"- Hum en effet, c'est une histoire assez longue en faite. Je ne suis pas sur qu'elle t'intéresse, mais en gros en voulant aidée une vampire que je pensais en danger, je me suis mis a dos un loup garou. J'ai réalisé que j'avais fais un erreur, donc j'ai voulu me rattraper en téléportant la vampire qui était beaucoup trop loin! Mais quand on téléportent quelqu'un d'aussi loin ça demande pas mal de magie, et dans mon cas j'en avais déjà utilisé pas mal donc mon corps à réagi comme..."
Yuizaki s'arrêta d'un coup comme si elle avait était piqué par quelque chose et son regard ce fit vide.

Elle se leva, montrant qu'elle ne voulait pas en dire plus pour l'instant. Après tout même si Akeno avait l'air fiable elle ne pouvait pas lui dévoiler qu'elle ne pouvait plus utiliser de magie en ce moment! Elle se donna mentalement une claque pour retrouvé un sourire digne de ce nom.

"- Bref je suis fatigué, pas toi? Je ne sais pas de puis combien de temps tout c'est arrêté mais j'ai besoin de dormir! Je vais me chercher un hôtel tu viens avec moi?"
C'était une demande, il n'était pas obligé d'accepter mais au fond d'elle la jeune femme espéré qu'il allait lui dire oui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akeno Hiname

avatar

Sexe : Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 44
Date de naissance : 02/06/1995
Age : 23

Feuille de personnage
Âge:
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Jeu 1 Juil - 17:37

Aldeas eut un rire. Le regard qu'elle portait sur Akeno en disait long sur ses soupçons. Elle savait que le jeune homme était différent. Mais elle ignorait probablement tout de la nature de ce lien et encore moins sa force. Elle répondit finalement à la question :

"- Hum en effet, c'est une histoire assez
longue en faite. Je ne suis pas sur qu'elle t'intéresse, mais en gros en
voulant aider une vampire que je pensais en danger, je me suis mis a
dos un loup garou. J'ai réalisé que j'avais fait un erreur, donc j'ai
voulu me rattraper en téléportant la vampire qui était beaucoup trop
loin! Mais quand on téléporte quelqu'un d'aussi loin ça demande pas
mal de magie, et dans mon cas j'en avais déjà utilisé pas mal donc mon
corps à réagi comme..."


Elle s'arrêta, le regard vide. La jeune femme avait déjà mentionné ses pouvoirs, il était trop tard pour cacher quoi que ce soit. Elle se leva, comme pour montrer qu'elle s'arrêterait là, mais Akeno et Aldeas exploitait déjà le maximum de pistes : une vampire fragile, un loup-garou visiblement agressif, des pouvoirs usés par des utilisations trop intensives. Ils furent coupés par sa voix douce:

"- Bref je suis fatiguée, pas toi? Je ne sais
pas depuis combien de temps tout c'est arrêté mais j'ai besoin de
dormir! Je vais me chercher un hôtel tu viens avec moi?"

Drôle de sous-entendu... Mais il n'avait rien à perdre. Qu'était réellement ce sourire ? Sa pensée avait-elle été mise au grand jour ? Non, elle aurait réagi différemment si cela avait été le cas. Mais alors quoi ? Si elle était fatiguée à ce point, elle ne serait pas venu dans ces alentours, surtout si elle séjournait à Tokyo... La jeune femme paraissait gênée, à quoi pensait-elle ?

" - J'habite à quelques rues d'ici, ce serait dommage de devoir entrer dans un hôtel où tout le monde "dort", ce serait être malhonnête que de profiter de la situation... Mais si tu ne désires pas venir, je ne t'en voudrais pas..."


Quelle ironie, parler de la malhonnêteté lorsque l'on a un criminel en soi, une jeune femme en face de soi qui vient de passer dans une boulangerie après minuit lorsque tout est figé... L'étudiant repensa à la magie en cette jeune femme. Peut être avait-il lui aussi ce type de potentiel ? Maintenant qu'il y faisait attention, il arrivait à sentir une énergie particulière... Un air plus lourd autour d'elle, c'était faible mais cela augmentait par instants, lorsqu'elle avait senti Aldeas, cette force avait augmentée... Maintenant qu'elle se relâchait, cela baissait. Akeno déduit que cette force était liée de cette façon à son esprit, il s'agissait d'un pouvoir contrôlé, sous la méfiance, ce pouvoir croissait dans un but défensif. Si la sorcière se mettait en colère, ce pouvoir aurait augmenté, il en était certain.
Son gardien acquiesça son analyse.
Le jeune homme se dit alors que cela pouvait lui permettre de percevoir une partie de ses sentiments. Ce pouvoir n'était peut être pas si pratique que cela. Même s'il ne le possédait peut être pas, la découverte de ce pouvoir lui ouvrait de nouvelles portes. Les différents monstres qui apparaissaient maintenant avaient un lien avec la magie. Grâce à sa perception, il pouvait prévenir le danger ! La présence d'Aldeas en lui n'était peut être pas un hasard... Un jour, il serait réellement seul, il lui fallait un moyen de défense. Craignant d'avoir été "absent" trop longtemps, il se concentra de nouveau sur la réalité. Il ne s'était apparemment rien passé, comme si ses pensées étaient allées plus vite, soudainement. Si jamais elle acceptait son offre, il lui demanderai surement de lui montrer la magie... Même si en faisant ça, il avouait une partie de ses aptitudes qui devaient rester cachées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yuizaki

avatar

Sexe : Féminin Gémeaux Chien
Messages : 80
Date de naissance : 16/06/1994
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs: élément naturel/soin

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Jeu 1 Juil - 22:05

" - J'habite à quelques rues d'ici, ce serait dommage de devoir entrer dans un hôtel où tout le monde "dort", ce serait être malhonnête que de profiter de la situation... Mais si tu ne désires pas venir, je ne t'en voudrais pas..."

Yuizaki trouva l'idée bonne! Ce n'était pas un mensonge il fallait vraiment qu'elle se repose au plus vite sinon elle tomberait surement dans les pommes.... Elle avait bien récupérer grâce à la vampire mais ce n'était pas suffisant. Elle ne voulait pas l'admettre, mais en ce moment même elle dépendant complétement du jeune homme. La magicienne le savait, elle connaissait son corps. Il ne tiendrais pas plus de dix minutes.
Quand elle avez pris la décision de venir à Ôsaka, elle avait prévu de ce reposer quasiment dés son arrivé. Mais les circonstances ont fais qu'elle avait rencontré Akeno. Quand elle voulut lui donné son accord sa vision se troubla, et elle faillit tomber. Mais heureusement elle se rattrapa assez vite et vérifia si Akeno avait vu quelque chose.
Heureusement pour elle il était plongé dans ses pensés! Yuizaki ferma les yeux quelques seconde pour reprendre juste assez de force pour parler.
Elle sourit du mieux qu'elle put :

"- Et bien si ta maison est à moins de dix minutes d'ici je veux bien!"

Elle cachait bien la faite qu'elle n'allait pas bien du tout. La jeune femme devait se reposer au plus vite. Une douleur vive se manifesta dans sa poitrine. Elle souriait toujours et n'avait fais aucun mouvement pouvant montrer qu'elle avait mal. Foutu bandeau sur l'œil! Elle avait l'air maligne à se battre contre son propre corps pour ne pas pleurer!
Yuizaki se calma, et essaya d'oublier la douleur. Après tout ce qu'il lui était arrivé, elle n'allait pas tombé maintenant! Elle cacherait la douleur le plus longtemps possible à Akeno.
Sans cette détermination qu'il l'avait toujours habité, elle n'en serait pas l'à aujourd'hui.
La magicienne le trouva enfin son talent! Elle avait presque envie de pleurer, il lui avait fallu tout ça pour comprendre que son talent à elle était sa force de continuer, d'aller de l'avant malgré tout ce qui ce dressait sur son terrain. La douleur était toujours là et elle serait là pendant encore un moment mais elle s'accrocherait jusqu'à la fin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akeno Hiname

avatar

Sexe : Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 44
Date de naissance : 02/06/1995
Age : 23

Feuille de personnage
Âge:
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Ven 2 Juil - 10:43

[ Tu aimes bien les exclamations on dirait x) ]

"- Et bien si ta maison est à moins de dix
minutes d'ici je veux bien!"

La force avait décrue, une fois encore. Elle devait réellement être exténuée pour que ce soit si flagrant. Elle souriait toujours, mais elle était bien trop crispée pour que ce soit vraiment un sourire franc. Cela n'importait pas désormais, seul le fait de l'aider comptait. Akeno ne savait pas vraiment comment réagir, elle souffrait mais ne voulait visiblement pas le montrer. Que faire ? Son cœur, porté par l'amour qu'il éprouvait pour le monde entier, lui hurlait de la prendre par la main, de la soutenir physiquement, alors que son esprit lui rappelait sans cesse, qu'elle le prendrait mal, qu'elle n'apprécierait pas qu'il l'aide... Il devait trancher entre ces deux optiques... Le cœur ou l'esprit ? Jusqu'à ce jour, il n'avait choisi que l'esprit... mais les choses changeaient et aujourd'hui, l'esprit ne semblait plus expliquer grand chose, rien que cet évènement était irrationnel...
Avant de choisir, il regarda une dernière fois l'unique œil bleu de la jeune femme. Ce bandeau était comme une entrave à la beauté que son visage exprimait. Il empêchait ce doux minois de montrer sa pureté naturelle, c'était comme si la beauté en était estropiée... Cela devait être malheureux que de vivre avec un seul œil... Sa jeunesse répondait en écho violent à cette blessure, comme un défi de voir ce qui se cachait dessous ce bandeau sinistre...
Mais l'heure n'était pas à la rêverie (même s'il semblait faire toujours nuit)... Akeno ne résista plus à l'appel incessant de son cœur, il prit le bras de son ami entre ses deux mains, l'une au niveau du coude, l'autre sous la main, comme pour la soutenir. Le jeune homme se mit à marcher doucement, son regard plongé dans la contemplation inquiète de son amie.

" - Essaie de tenir encore quelques minutes, nous n'en sommes pas loin... Si je peux t'aider d'une quelconque façon, dis le moi..."

L'étudiant espérait qu'elle lui demande son aide. Comme sa main était délicate... S'il avait eu un vœu à faire, en cet instant précis, l'égoïsme l'aurait emporté sur le bien commun qui voulait qu'il annule le maléfice qui figeait le monde... Il aurait souhaité que son désir d'amour eut trouvé une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yuizaki

avatar

Sexe : Féminin Gémeaux Chien
Messages : 80
Date de naissance : 16/06/1994
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs: élément naturel/soin

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Sam 3 Juil - 13:46

Yuizaki rougit légèrement quand Akeno lui prit délicatement la main et le coude pour la soutenir. Elle voulait se libérer de ses mains, son amour propre et sa fierté était en jeu....
Elle allait lui dire de la lâcher quand il parla :

" - Essaie de tenir encore quelques minutes, nous n'en sommes pas loin... Si je peux t'aider d'une quelconque façon, dis le moi..."

Elle le regarda droit dans les yeux, il ne voulait nullement la ridiculiser, simplement l'aider. Elle hocha la tête pour montrer son accord. Elle n'aimait pas le faite que quelqu'un l'aide à réaliser quelque chose, elle s'était toujours débrouillé toute seule. Après que sa famille est était tué et son village détruit, elle avait vécu seule pour plusieurs raison. La première étant qu'après avoir vu son pouvoir les personnes s'était empressé de raconter toute sorte de rumeurs à son sujet, attirant les personnes "fortes". Yuizaki les avait tous battus. Une autre raison encore, les gens pensaient qu'elle attirait le malheur après ce qu'il était arrivé à son village.
Et puis son style vestimentaire n'aidait en rien, on la prenait pour une sorte de voyou avec son bandeau, sa veste en cuire et ses armes.
Toutes ses années lui avait permis de s'endurcir, ne demandant jamais d'aide à personne. Toujours réussir tout toute seule. Et quand quelqu'un lui proposé son aide, elle ne pouvait pas accepter, de peur de se ramollir. Comme si accepter l'aide de quelqu'un signifiait être faible. La jeune femme savait qu'elle avait tort mais elle ne pouvait pas s'en empêcher, elle avait en quelque sorte peur.
C'est d'ailleurs pour ça que quand elle utilisait trop de pouvoir et qu'elle était dans le même états quand ce moment même, elle restait seule, mangeait comme elle pouvait ce qu'elle trouvait. Certes cette façon de faire ne l'aidait en rien à guérir, mais elle était comme ça et ne pouvait pas s'en empêcher. C'était dans se nature.
Mais l'à, aujourd'hui, en ce moment même elle avait enfin réussir à accepter l'aide de quelqu'un. Pour quelqu'un de normale c'était anodin, mais pour elle c'était incroyable! Elle ne se sentait pas plus faible ou quoi que ce soit. Elle était plutôt apaisé de pouvoir compter sur quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akeno Hiname

avatar

Sexe : Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 44
Date de naissance : 02/06/1995
Age : 23

Feuille de personnage
Âge:
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Dim 4 Juil - 9:12

Pendant quelques minces instants, elle voulut résister, mais en croisant le regard d'Akeno, la jeune femme hocha la tête. Elle était pensive cependant, à la voir et l'entendre à leur rencontre elle ne devait pas apprécier les gens. Peut être n'étaient-ils pas si différents, au final... Le mystère les entourait tout deux ce qui faisait fuir la majeure partie des gens. L'étudiant respecta son silence, se concentrant sur sa route. Au bout de quelques minutes, ils arrivèrent à l'appartement d'Akeno. Des livres ouverts et des feuilles à moitié complétées trainaient lamentablement sur le bureau. Il n'y avait finalement que quatre pièces, et la plupart étaient ornées de bibliothèques pleines. Le jeune homme ouvrit la porte à l'opposé de celle par laquelle ils étaient entrés.

" - Voila ma chambre, à côté les toilettes et là-bas la cuisine
, fit-il en désignant vaguement la dernière porte. Donne-moi ta veste, je vais l'accrocher au porte-manteau, suggéra-t-il poliment.

Akeno rougit un peu en contemplant le désordre établi sur son bureau. Cela faisait déjà plus d'une semaine qu'il n'avait rien rangé. Et puis, sa maison n'était pas très grande... Le salon se composait d'un canapé face à une fenêtre, un bureau désordonné et d'une table basse, sans oublier les étagères remplies de livre qui recouvraient la plupart des murs. Sa chambre en revanche contenait une table de nuit, orné d'un livre ouvert et d'une lampe de chevet ainsi qu'un lit conçu pour deux personnes, faisant face évidemment à une ... bibliothèque.

Le jeune homme ne savait absolument pas comment prendre les choses en main... A part ses parents, il n'avait pas reçu grand monde dans son appartement, bien sur il connaissait les connivences, mais quoi en penser ? Il venait de faire entrer une quasi-inconnue dans le lieu le plus intime qu'il ait jamais eu... Étrangement, il était plutôt serein, comme si son cœur savait déjà ce qui se passerait et quoi faire... Mais cette fois le cœur n'était pas assez fort pour être entendu clairement, il semblait...

[ Pas trop d'inspiration, passage descriptif l'oblige =/ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yuizaki

avatar

Sexe : Féminin Gémeaux Chien
Messages : 80
Date de naissance : 16/06/1994
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs: élément naturel/soin

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Dim 4 Juil - 22:04

Yuizaki se laissa soutenir jusqu'à ce qu'ils arrivent chez lui.
L'appartement contenait quatre pièces en tout, pour quelqu'un vivant seul c'était parfait. La jeune femme eu un petit rire qu'elle cacha facilement en voyant le bureau du jeune homme en désordre. Il la conduisit dans la chambre. Il contenait simplement un lit, une table de nuit et une lampe. Il y avait aussi un livre ouvert sur la table de chevet et une bibliothèque pleine à craquer en face du lit.

" - Voila ma chambre, à côté les toilettes et là-bas la cuisine."

Yuizaki ne pensait maintenant plus qu'a allé s"allonger dans le canapé qui ce trouvait dans le salon, il avait l'air si confortable! Remarque dans son état elle aurait même trouvé une planche de bois confortable.

"- Donne-moi ta veste, je vais l'accrocher au porte-manteau."

Il la soutenait toujours par le bras. Elle hésita quelque seconde puis la retira. On pouvait apercevoir plusieurs cicatrices sur ses bras, mais la plus impressionnante venait de son dos. On ne voyait qu'une petite partie sur l'épaule, mais on deviné facilement qu'elle se prolongé jusqu'au bas du dos.

"-Tiens, lui dit-elle en lui passant la veste. Excuse moi mais est ce que je pourrais avoir un verre d'eau s'il te plait? J'ai la gorges complètement sèche..."

En attendant sa réponse elle se détacha les cheveux, ce qui cacha la cicatrise du dos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akeno Hiname

avatar

Sexe : Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 44
Date de naissance : 02/06/1995
Age : 23

Feuille de personnage
Âge:
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Lun 5 Juil - 15:01

La jeune femme retira sa veste de cuir révélant au passage des bras maculés de cicatrices. De même, une cicatrice prenait sa source sur l'un de ses épaules et descendait probablement encore plus bas. Finalement, à côté de celles-là, Aldeas ne paraissait pas être si usé par la vie dangereuse qu'il avait eue...

"-Tiens. Excuse-moi mais est-ce que
je pourrais avoir un verre d'eau s'il te plait? J'ai la gorge
complètement sèche..."


Elle détacha ses cheveux en achevant sa phrase, son visage, bien que déchiré par ce bandeau hideux, resplendissait d'une plénitude retrouvée. L'appartement n'étant pas très grand, Akeno put aller chercher l'objet de la convoitise de son amie sans pour autant cesser longtemps de la dévorer des yeux. La curiosité dans son cœur grandissait. Pourquoi ce bandeau ? Pourquoi avait-elle acceptée ce qu'aucune jeune femme normale n'aurait acceptée, c'est-à-dire rentrer dans le logis d'un quasi-inconnu ? Elle devait avoir une certaine confiance en ses habilités pour agir de cette façon...

Ayant posé la veste et revenant de la cuisine, un verre plein d'eau fraiche à la main, le jeune homme eut de nouveau le plaisir de plonger son regard dans l'éclat de cobalt délavé de l'œil solitaire de son amie tout en tendant ce qu'il était allé chercher. Il se dit alors qu'il mourrait plutôt que de faire souffrir la jeune sorcière, plutôt que de la perdre... Plus rien ne semblait pouvoir le détacher de sa contemplation sinon que la courtoisie bienveillante qui l'amenait à faire tout son possible pour qu'elle aille bien... Akeno alla déplier le canapé, poussant du même coup les quelques coussins posés dessus; ce qui fit apparaître un drap correctement disposé.
Soudain, son cœur et son esprit découvrirent... un gouffre bleu et rouge... L'amour peut être ?... Du moins ce qu'il croyait l'être... comment en être sûr, à part en allant au bout de sa pensée...

L'étudiant tendit timidement la main vers ce qu'il pensait finalement être sa bien-aimée. Sa voix perdit alors toute assurance, et c'est en tremblant qu'il réussit à faire poindre ce qu'il en restait:

" - Tu... tu es..."

Que voulait-il dire déjà ? Magnifique ? Resplendissante ? Une lueur d'angoisse s'alluma dans son regard à son grand damne. Que dire pour qualifier une vision si merveilleuse ? "Tomber amoureux" ... Le verbe était bien choisi. Il tombait et en même temps, il était fortement tenu par la réalité... Son cœur battait à une vitesse incroyable, ses extrémités lui envoyaient des frissons froids et brûlants en même temps...
Quand son dernier mot sortit finalement dans un soupir, il eut le souffle coupé et il crut qu'il allait s'écrouler...

" - Magnifique..."

Quel soulagement...
Mais quelque part en lui, il sentait... que cet amour n'était qu'une sorte de création de l'inconscient, par la curiosité de connaitre ce sentiment surpuissant qu'était la passion. Ce n'était pas d'elle qu'il était amoureux, mais du sentiment de l'amour... Quelle triste situation pour son esprit déjà tourmenté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yuizaki

avatar

Sexe : Féminin Gémeaux Chien
Messages : 80
Date de naissance : 16/06/1994
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs: élément naturel/soin

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Mer 21 Juil - 14:48

Yuizaki s'était plongé dans la contemplation de sa bibliothèque. Il y avait vraiment beaucoup de livre, il devait être sincèrement passionné par la lecture. Prise de vertige elle s'assit sur le lit de son nouvel ami.
C'était une personne étrange mais aimable, et puis il caché une grande force en lui, ou alors ce n'était pas lui mais l'être qui le possédé qui était fort. Il faudrait qu'elle mette les choses au clair avec ça.
Akeno revint lui donné son verre, la jeune femme sentit son regard sur elle et se retint de rougir. Ce n'était pas qu'elle ressente un quelconque sentiment d'amour envers lui, mais quand quelqu'un vous dévisage de la sorte, vous rougissez forcément! Surtout si cette personne et attirante. Car oui le jeune homme était attirant, et personne ne pouvez le niez. Il avait peut être une petite amie, remarque non, la sorcière ne savait pas pourquoi mais elle savait qu'il n'en avait pas.
Akeno commença à déplier le canapé pour lui en faire un lit. Yuizaki était sincèrement impatiente de se lover dans les draps du canapé, elle n'en pouvait plus. La fatigue de cette journée, plus le sceau du bandeau la mettait comme on dit K.O.

" - Tu... tu es..."

Yuizaki le regarda dans les yeux, il avait perdu toute l'assurance dont il avait fait preuve jusqu'à présent. Le jeune homme semblait cherché ses mots. La jeune femme redoubla d'effort pour rester concentré sur la voix d'Akeno. Elle avait les yeux ouvert mais tout devenait noir devant elle. Akeno ne sembla pas remarqué quoi que ce soit, trop absorbé à cherché ses mots.

" - Magnifique..."


S'en était trop pour elle, elle ferma les yeux et s'effondra.


[Désolé du retard ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akeno Hiname

avatar

Sexe : Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 44
Date de naissance : 02/06/1995
Age : 23

Feuille de personnage
Âge:
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Ven 23 Juil - 9:27

La jeune femme s'écroula sur le canapé avant même qu'Akeno eut finit son mot... ce mot fatidique... Qui en disait tellement, mais qui n'engageait cependant rien... Que faire ? Il n'avait aucune idée de ce qu'il devait faire pour aider son amie, devait-il tenter de la réveiller ? ou bien l'installer au contraire plus confortablement ? Le jeune homme opta finalement pour la deuxième solution. Il déplaça délicatement ce corps inerte pour le porter contre les coussins qui tiendraient place d'oreillers. L'étudiant remarqua alors qu'elle était encore chaussée de ses bottes, ce qui ne manquerait pas d'entraver le déplacement futur qu'il allait effectuer pour la porter dans les draps d'un blanc immaculé. Prenant doucement les pieds de la sorcière - comme il regrettait d'employer ce mot si inapproprié ! -, il enleva l'une après l'autre les épaisses bottes de cuir. Akeno les déposa silencieusement sur le sol, à côté du porte-manteau. Puis, le jeune homme commença à la glisser dans les draps, alors qu'il était seul, il rougit aux contacts multiples de la peau de la jeune femme contre la sienne.

N'importe quel homme trouverait dans ces cas là une femme désirable, et Akeno en était inquiet plus que rassuré... en effet, le désir charnel, bestial, que tout être humain portait en lui, était parfois antinomique avec l'Amour pur... Celui qui ne s'écrit qu'avec une majuscule, celui qui s'exprime dans une mélancolie propre aux auteurs de la période romantique... Mais après quelques siècles d'évolution, on avait toujours pas mis au jour, les racines scientifiques de telles sensations. Peut être était-ce parce que la plupart des gens s'en désintéressait... Dans la société actuelle, le désir prenait toujours le dessus sur les sentiments. Mais qu'en était-il d'elle ? et de lui ? Quels étaient ses opinions dans ce domaine ?

C'est tout en réfléchissant, qu'Akeno partit chercher une chaise à la cuisine. Il voulait s'installer en face de la jeune fille pour surveiller son rétablissement. Distraitement, il mit de l'eau à chauffer dans l'esprit de faire un thé ou un café à son amie lorsqu'elle serait rétablie. Il dut s'endormir car le temps sembla passer rapidement sur cette chaise placée au milieu du salon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yuizaki

avatar

Sexe : Féminin Gémeaux Chien
Messages : 80
Date de naissance : 16/06/1994
Age : 24

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Vie:
100/100  (100/100)
Pouvoirs: élément naturel/soin

MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   Ven 23 Juil - 14:45

Yuizaki se réveilla en sursaut. Elle ouvrit son œil et paniqué ne reconnaissait pas l'appartement de la vampire. Elle se calma quand elle aperçu Akeno, sur la chaise en train de dormir.
Elle se leva péniblement, tous ses membres était douloureux mais les petits picotements dans ses doigts lui indiquait que la magie de base était de nouveau à sa portée. Dans quelque un jour, voir quelque heures elle pourrait de nouveau utilisé la magie au maximum que le bandeau lui permettait.

La magicienne regarda Akeno dormir, que lui avait-il dit avant qu'elle ne s’évanouisse? Elle avait beau essayer elle n'arrivait pas à se souvenir, tant pis elle lui demanderai quand il se réveillera!

Yuizaki tira sur le drap pour le déposer sur le jeune homme, au moment même où le tissu entra en contact avec la peau d'Akeno, la présence qu'avait déjà ressenti la jeune femme se fit présente. Écrasante et menaçante, elle fixa le jeune homme ; Elle était la seule à avoir parlé un peu d'ellle, lui elle ne savait que son nom, où il habitait et qu'il était possédé, et encore ce n'était pas Akeno qui lui avait dit....

Elle se sentait déçu? Dur à croire mais c'était effectivement le cas, elle était déçu que le jeune homme ne se lui ai pas parlé de ça. D'accord elle devait avoue qu'ils ne se connaissaient que depuis un jour mais elle se sentait déjà si proche de cet inconnu, si proche qu'elle en avait presque peur. La jeune femme n'était plus habitué à la proximité d'un humain, surtout d'un homme. Le dernier contact qu'elle avait eu était une louve et une jeune vampire! Pas très commun tout ça.

Yuizaki continuait de regarder Akeno quand elle ressentit une seconde présence hostile, pas comme la précédente. Celle l'à avait une envie de meurtre, elle voulait tué et voir du sang. La magicienne attrapa sa veste et ses armes qu'elle avait déposé au pied du lid, la main sur la poignet de porte elle allé sortir lorsque qu'elle jeta un dernier regard au jeune homme. Elle allait l’abandonner? D'un côté le combat pourrait s'avérer dangereux, et même si elle ne doutait plus de la force de ce qui possédait le jeune étudiant, la présence hostile la recherchait elle. Peut être une personne non pétrifié qui avait un compte à régler avec la chasseuse, elle le savait, ses amis ne courrait pas les rues!

L'apprenti sorcière menait un combat intérieur entre raison et cœur. L'envie de réveiller Akeno et de l'emmener avec elle était presque convaincant, mais c'est à ce moment l'à qu'elle eu une vision de la mort de sa famille, et sans plus d'hésitation elle sortit de l'appartement.

Mais c'est à la porte de l'immeuble qu'une attaque surgit de nul part, elle l'évita de justesse et fis face à son adversaire.


[ Excuse moi, si jamais tu reviens sur le forum, je te prie de m'excuser pour le temps qu'il m'a fallu..... >< Je n'avais aucune inspiration, mais en relisant tout ce qu'il c'était passé j'ai eu envie qu'on continue de RP un peu ensemble ^^'']

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suis-je seul ? [Yuizaki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suis-je seul ? [Yuizaki]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je suis seul,mais pas pour longtemps
» PHEONIX ☼ Je suis à l'entour de toi peut importe ce que tu crois ☼ terminer
» euh...je suis le seul?
» C'est vrai que je ne suis pas seul à Suna... [Pv Nagato]
» Noob, je suis un noooob!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sushi :: A vos claviers ! :: Honshû :: Ôsaka-
Sauter vers: